Politique de la ville

Le contrat de ville ACCM : un développement social au coeur des quartiers

 

 La politique de la ville désigne la politique mise en place par les pouvoirs publics afin de revaloriser les zones urbaines en difficulté et réduire les inégalités et les écarts de développement entre les territoires. Elle s’opère en favorisant la cohésion sociale et urbaine par le soutien financier à des actions en direction des populations les plus fragiles. Cette politique a été initiée en France il y a une trentaine d’années, alors que le
« problème des banlieues » émergeait, car pauvreté et chômage restaient plus élevés dans ces quartiers.

Plusieurs mesures et dispositifs se sont succédé et superposés au cours des années. Le Gouvernement a entrepris en 2014 une réforme de la politique de la ville avec la loi pour la ville et la cohésion urbaine. De nouveaux contrats de ville (CV) succèdent aujourd’hui aux contrats urbains de cohésion sociale (Cucs), pour une durée de six ans : 2015 - 2020 (la durée du mandat municipal et intercommunal). Ils constituent le cadre d’action d’une politique de la ville profondément rénovée.

La géographie prioritaire du territoire est particulièrement dense (quatre secteurs d’intervention), traduisant une forte nécessité d’intervention.

ACCM compte :
- 4 quartiers prioritaires ville (QPV retenu selon le critère unique de précarité des habitants)
- trois sur Arles : Barriol, Trébon, Griffeuille,
- un sur Tarascon : Centre historique-Ferrages,
- 2 sites du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) relevant des opérations d’intérêt régional (QPV qui présentent des dysfonctionnements urbains significatifs)
    - un sur Arles : Barriol,
    - un sur Tarascon : Centre historique-Ferrages
- 2 sites en « territoires de veille » : le village de Mas-Thibert d’Arles et la commune de Saint-Martin-de-Crau, précédemment en territoires prioritaires du contrat urbain de cohésion sociale et où certaines actions majeures verront leur soutien poursuivi en politique de la ville,
- des territoires vécus pour chaque QPV prenant en compte les équipements de proximité en périphérie immédiate des périmètres QPV (ceux-ci en étant exclus compte tenu de la stricte délimitation au parc locatif social). Ces équipements participent de façon prépondérante à l’offre de service des populations des QPV.

 

qpv arles

 

En conlusion, le contrat de ville, c'est :

 

▶ Pour les habitants des quartiers d’Arles : Barriol, Trébon, Griffeuille, et de Tarascon : Centre historique-Ferrages,

▶ Cinq objectifs ambitieux pour les années à venir (par ordre de priorité) :

    - Renforcer l’accompagnement pour un retour vers l’emploi

    - Redynamiser la fonction commerciale et économique du quartier

    - Associer les habitants à la gestion quotidienne du quartier

    - Promouvoir la cohésion sociale
        Accompagner la réussite éducative des enfants et des adolescents
        en lien avec leur famille
        Favoriser les actions de prévention santé et améliorer l’accès aux soins
        Développer le lien social et rompre l’isolement  

    - Requalifier l’habitat et le cadre de vie

▶ dans le cadre d’une gouvernance partagée avec les partenaires, les opérateurs et les habitants.

 

Service politique de la ville ACCM

 

5 rue Yvan Audouard

13200 Arles

Tel : 04 86 52 60 20

 

Télécharger le contrat de ville

cliquer ici

 

Engagements, contributions des partenaires et annexes

Éléments de présentation